Ainsi Descartes l’a regarde (un corps celeste) comme ayant ete autrefois un soleil, obscurci et etouffe depuis par une croute epaisse dont il s’est couvert.


Ainsi Descartes l’a regarde (un corps celeste) comme ayant ete autrefois un soleil, obscurci et etouffe depuis par une croute epaisse dont il s’est couvert.

Auteur: Jean le Rond d’ AlembertThème: ArtsMots: ete, soleil, depuis, regarde, ayant, autrefois

citation du jour

Leave a Reply