Robert Merle : Malevil

Ajouter un commentaire

J’éprouvais pour lui une certaine pitié. J’ai remarqué que ce genre d’homme jaunâtre, dyspeptique et furonculeux n’est jamais heureux dans la vie. Il se livre à l’ambition, c’est à dire qu’il ne se donne pas aux choses qui lui feraient vraiment plaisir, mais à celles que les autres trouvent importantes.

Robert Merle : Malevil

citation du jour

Laisser une réponse