Jean d’ Ormesson : Comme un chant d’espérance


Jean d’ Ormesson : Comme un chant d’espérance

Les hommes se sont souvent interrogés sur le néant. Celui d’après la mort, d’abord; celui d’avant le monde, ensuite. Est-ce le même? Qui le sait? Et surtout, dans un cas comme dans l’autre: est-ce vraiment un néant? N’y a-t-il vraiment rien dans ce que nous appelons le néant? Il n’est pas exclu qu’il y ait quelque chose. Il est certain que rien n’est sûr.

citation du jour

Leave a Reply