Eugène Delacroix : Journal (Delacroix)

Eugène Delacroix : Journal (Delacroix) Je me disais qu’une triste chose de notre condition misérable, était l’obligation d’être sans cesse vis-à-vis de soi-même. C’est ce qui rend si douce la société des gens aimables: ils vous font croire un instant qu’ils sont un peu vous; mais vous retombez bien vite dans votre triste unité. Quoi! ...

Jean d’ Ormesson : Histoire du juif errant

Jean d’ Ormesson : Histoire du juif errant J’aime beaucoup les soirs, vous savez. J’aime aussi beaucoup les matins. Pour moi qui ne change jamais, rien n’est plus beau que ces instants où, à la différence du grand jour ou de la nuit déjà close, quelque chose enfin, quelque chose déjà, est en train de ...

Jean d’ Ormesson : C’est une chose étrange à la fin que le monde

Jean d’ Ormesson : C’est une chose étrange à la fin que le monde Ce qu’il y a de mieux dans ce monde, de plus beau, de plus excitant, ce sont les commencements. L’enfance et les matins ont la splendeur des choses neuves. L’existence est souvent terne. Naître est toujours un bonheur. Il y a ...

François-Marie Arouet (Voltaire) : Discours en vers sur l’Homme

François-Marie Arouet (Voltaire) : Discours en vers sur l’Homme De l’égalité des conditions: Ce monde est un grand bal où des fous, déguisésSous les risibles noms d’Eminence et d’Altesse,Pensent enfler leur être et hausser leur bassesse.En vain des vanités l’appareil nous surprend:Les mortels sont égaux; leur masque est différent.Nos cinq sens imparfaits, donnés par la ...

Henry de Montherlant : Les jeunes filles

Henry de Montherlant : Les jeunes filles Une femme doit sans-cesse être éclairée (je veux dire: il faut qu’on soit toujours à lui expliquer quelque chose), éclairée, ménagée, consolée, dorlotée, apaisée. Je n’ai pas, à vrai dire, cette vocation de garde-malade, ou de manutentionnaire en caisses de porcelaine. J’aime que les choses du coeur se ...

Oscar Wilde : Une maison de grenades

Oscar Wilde : Une maison de grenades L’enfant de l’étoile: En vérité, […] il est donné beaucoup à quelques-uns, bien peu aux autres. L’injustice a procédé à la répartition du monde. On ne partage également que le chagrin. citation du jour

Philippe Bouvard : Auto-psy d’un bon vivant

Philippe Bouvard : Auto-psy d’un bon vivant Je crois qu’il existe une belle égalité des citoyens dans l’accès aux petits bonheurs de la vie quotidienne et une énorme inégalité dans la faculté d’en profiter. citation du jour

Alphonse Karr : Encore les femmes

Alphonse Karr : Encore les femmes L’opposé de la débauche, ce n’est pas la pruderie, ce n’est pas l’austérité, ce n’est pas l’abstinence: c’est l’amour. citation du jour

Frédéric Soulié : Les mémoires du diable

Frédéric Soulié : Les mémoires du diable Le bonheur ne laisse pas de traces. Le bonheur est comme le printemps; quand il est passé, rien ne montre plus comment il a été; l’arbre se dépouille de ses feuilles et reste nu. Mais quand l’orage et la foudre l’ont fracassé, la cicatrice reste toujours, même lorsque ...

Guillaume Apollinaire : Ombre de mon amour

Guillaume Apollinaire : Ombre de mon amour Nous lirons dans le même lit,Au livre de ton corps lui-même– C’est un livre qu’on lit au lit –Nous lirons le charmant poèmeDes grâces de ton corps joli. citation du jour