Les extra-terrestres

Ajouter un commentaire

Il était une fois un camionneur qui s’appelait Gaston. Il chantait toujours à tue-tête dans son camion. Voici les quelques mots de sa superbe chanson : « J’m’appelle Gaston, J’chauffe un camion, j’men va à Boston ».

Après un bon bout de chemin, Gaston décide d’arrêter de chanter pour écouter la radio. Il se met sur le poste désigné pour cette ville et continue son chemin.

Radio : « Alors bonsoir à tous nos auditeurs, nous voudrions vous informer qu’il y a des extra-terrestres qui rôdent dans le coin de Boston, prière de faire attention ».

Gaston n’en croyait pas ses oreilles. Il éclate de rire, ferme sa radio et recommence à chanter. « J’m’appelle Gaston, j’chauffe un camion, j’men va à Boston ». Tout à coup, Gaston aperçoit des lumières rouges et bleues qui clignotent dans la forêt.

Curieux, en repensant à ce qu’avait dit les animateurs de radio, Gaston décide de se rendre dans les bois pour voir si c’est bel et bien vrai qu’il y avait des extra-terrestres. Il se range en bordure de l’autoroute et commence sa marche dans la forêt. Il tasse les feuillages tout en se cachant pour ne pas être vu par les extra-terrestres.

Quand tout à coup, il aperçoit une tête. Gaston quelque peu effrayé dit en criant : « Eille, eille, moi j’m’appelle Gaston, j’chauffe un camion pis j’va à Boston ». C’est alors que l’extra-terrestre lui répond : « Moi j’m’appelle Roger, chui ambulancier pis j’étais en train d’chier ».


Le billet du mois : Prix de l’humour politique 2012
La Blague du Matin fournisseur officiel de bonne humeur !

Laisser une réponse